C’est l’automne (c’est-à-dire bientôt l’hiver)

29 sept

SAMSUNG

Et oui c’est déjà l’automne avec des feuilles d’arbres déjà oranges, rouges, jaunes et même tombantes parfois hélas. (ben l’automne quoi!)… et c’était même complètement l’été indien ce we avec un bon pti 25°, et sans doute un des derniers piques-nique avant looooooooongtemps! On a même trouvé notre couple  vedette qui va avoir l’honneur d’être en "une" toute la saison. (Y’en a qu’ont de la chance tout de même!)

automne

laurier

Et si y’a bien un truc beau en automne, c’est cette lumière. Aaaahhh, la lumière de l’automne!

Profitons les amis because winter is coming…

no gif

Tchao Günther!

24 sept

Ce n’est à proprement parler pas une bd québécoise étant donné que l’auteure est française, mais comme elle habite à Montréal, et que c’est édité par un éditeur québécois Parfum d’encre, hein…bon… c’est un peu québécois quand même!

Et surtout c’est une chouette BD! Cette dessinatrice raconte l’arrivée d’un cancer du sein dans sa vie, à 29 ans. Pas folichon folichon tout ça, me direz-vous! En effet, dans le genre "bim, prends ça dans ta face de trentenaire", ça se pose là, mais c’est raconté avec beaucoup d’humour.

Au départ, c’était un blog http://tchaogunther.com/, qu’elle a commencé car elle ne savait pas trop comment annoncer ça à ses proches, et c’était aussi une façon de dédramatiser, de rendre ça réel, d’avoir un espace pour exprimer ses angoisses…Elle donne même un pti nom à son cancer : Günther (car c’est en allemand qu’on dresse les animaux de cirque!). C’est drôle et très touchant, et personnellement, en temps que fille de 30 ans (bon ok, 31…:( ), on est forcément un peu chamboulée, et on a très envie d’aller se faire dépister, au cas où…

Aujourd’hui, un 1er tome est sorti, un 2 ème viendra (après le cancer, la chimio, youhou!). Et en attendant, on espère que tout va mieux pour elle, et qu’elle a gagné la bataille. Allez, dégage Günther!

tchaoghuntercouv

tchao gunther

tchao gunther

Il n’y a pas encore d’éditeur en France, mais je suis sûre que ça ne devrait pas tarder…

Vermont : la ferme de Schelburne

6 sept

Lundi matin, direction super bon brunch à la ferme de Schelburne, un peu au sud de Burlington, sur les conseils du journal La Presse : "C’est une ferme historique, biologique et écologique. L’ancienne maison des maîtres est transformée en une chic auberge donnant sur le lac, ouverte uniquement de mai à octobre. Le chef utilise tout ce que la ferme produit pour concocter son menu. Un délice de fraîcheur. Prenez ensuite le temps de parcourir cette immense demeure d’un autre temps, avant d’aller vous dégourdir les jambes sur les sentiers". Mmmmhhh, voilà qui donne envie, il est 10h et on a la dalle, alors ça tombe bien!
Évidemment c’est complet parce qu’évidemment on n’a pas réservé… (boulets forever!) Bon tant pis y’a une petite boutique à l’entrée avec quelques trucs à manger et il nous reste des cookies… (certes un peu décevant mais bon cookies vermontois svp!) Maintenant qu’on est là, on ne va pas partir, on va donc "prendre le temps de parcourir cette demeure d’un ancien temps"!!! Il fait un temps de dingo dingue en plus… Et on n’est pas déçu, c’est effectivement magnifique de se balader dans cet immense domaine.

shelburnefarmsLa ferme

shelburnefarms

shelburnefarms

shelburnefarms

shelburnefarmsPetite cahute qui sert des sandwichs, salades… Ouf, on est sauvé! Et c’est bon :)

shelburnefarmsL’auberge où l’on a failli manger! Mais si, là-bas au loin!

shelburnefarms

ferme vermont

On pense qu’on aime tant le Vermont parce que ça nous rappelle la Normandie (sauf que quand il fait chaud, c’est 30° et non 21!), et qu’un petit brin de nostalgie ne fait pas de mal de temps à autre. Ça doit être les vaches qui nous font cet effet!!!

En tout cas on reviendra pour aller y manger, avec réservation cette fois-ci! Non mais!

Vive le Vermont qu’on vous dit!

Dans le Vermont, on mange local

5 sept

Un petit déjeuner complètement grano! Vive le Vermont!

petit dej vermontOn aimerait faire ça tous les jours, mais faut bien avouer que ça revient cher le petit-déjeuner! Ce qui est triste quand même, c’est de voir que plus c’est sain et local, plus ça coute cher. Le monde ne tourne plus rond ma bonne dame, ç’a pas d’allure!

Pour manger local si vous êtes de passage à Burlington, VT, vous devriez trouver votre bonheur icitte: http://www.citymarket.coop/ (C’est un peu hors de prix sur certains produits mais bon c’est pas pour y faire son épicerie de tous les jours, plutôt pour se faire plaisir une fin de semaine!)

Vermont : Burlington

4 sept

Une fois la frontière passée (passons sur l’attente également interminable pour obtenir la petite carte verte dans les bureaux de la douane), on se pose enfin à Burlington, totalement affamés. Une petite bière, un repas et une glace plus tard, on peut enfin aller se promener au bord de l’eau (parce que manger, c’est la vie!). Il fait beau, chaud, la ville est jolie… Vive le Vermont!

waterfront burlington

vermont-2014-burlington

waterfront burlington

La petite bière qui fait du bien a été bue au vermont brewery et l’on se doit de rendre hommage à ce lieu qui a passé du Burning Spear pendant qu’on y était. Oui messieurs dames, du Burning Spear, vous vous rendez compte ?!

" – Ouah t’entends?! Putain c’est Burning Spear

- Ah oui, ok

- Ouah c’est la première fois de ma vie que j’entends du Burning Spear dans un bar, déliiiiiire!

- Ok. "

 

On change pas une équipe de winners!

3 sept

1er septembre férié = week-end de 3 jours = on file dans le Vermont, qu’on aime tellement…

vermont-2014

 

Avec Arthur H, la vie c’est comme de la vache qui rit!

29 août

Pendant 4 jours (du jeudi 28 au dimanche 31 aout), il y a le festival Nuit blanche sur tableau noir sur l’avenue Mont-Royal, avec différentes choses qui se passent (c’est utile hein?!). On ne connait pas vraiment le programme en fait, désolé ! :) On sait 2 choses à ce sujet : le thème de cette année est "cinéma", mais surtout, Arthur H était en concert gratuit le 1er soir (soit hier!), devant le métro Mont-Royal. Et ça, c’est une info qui n’est pas tombée dans l’oreille d’une sourde! Ni une, ni deux, après avoir raté tous les festivals de cet été pour cause de bébé-qui-vient-de-naitre, Charlotte, n’écoutant que son courage, abandonne lâchement homme et enfant pour aller faire sa midinette!

concert-arthurh

Il était  drôle, il était beau, (il sentait bon le sable chaud), et ses chansons sont drôles, belles ou les deux ensemble. (Midinette disais-je!). Donc forcément c’était très chouette! En plus c’est un habitué de Montréal, il a habité le quartier et il connait même très bien le slogan de Jean Coutu, c’est vous dire!

arthur H plateau mont royal

Belle gueule, y’a pas que moi qui le dit!

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 53 autres abonnés