L’accent français

22 juil

Lu dans "Journal d’un corps" de Daniel Pennac. Le narrateur parle de son amie Suzanne, québécoise :

" Quand Suzanne imitait l’accent français, mon accent, elle m’offrait la physiologie de notre langue. Son visage rétrécissait, ses sourcils se haussaient, elle redressait la tête, baissait à demi les paupières, avançait une bouche hautaine et boudeuse : Vous autres, maudits Français, toujours à parler avec votre bouche en cul-de-poule, comme si vous chiiez des oeufs en or sur nos pauvres têtes!"

"L’accent, disait Suzanne, c’est la langue telle qu’on la mange! Toi, le français tu le chipotes, moi je m’en goinfre."

Le livre n’a rien à voir avec le Québec, mais on trouvait drôle de tomber là dessus. Nos amis québécois nous imitant toujours en faisant la bouche en cul-de-poule!
Chouette livre, soit dit en passant. Une version existe illustrée par Manu Larcenet et ça a l’air beau, comme toujours. (On aime d’amour Manu Larcenet :))

journal d un corps

journal d un corps2

larcenet

C’est l’été!

21 juil

Mais oui! On a un mois de retard sur notre changement de décor saisonnier, ça ne va pas du tout! Voici donc l’image estivale retenue par la rédaction :)

vieux montrealOn vous l’accorde, on n’est pas ultra présent en ce moment, mais pardonnez-nous!

 

Art mural

17 juin

Cette fin de semaine, on pouvait se balader sur l’avenue Saint Laurent (et ruelles alentours) – rendue piétonne pour l’occasion – et voir les nouvelles fresques réalisées par des graffeurs dans le cadre du festival Art Mural. Un des nombreux évènements qui ont lieu l’été à Montréal.

mural

mural

Et certains étaient encore au boulot!

mural

 

Don Cherry ou le bon goût incarné

15 mai

En ce lendemain de victoire (écrasante!!! magique!!! magnifique!!!) du Canadien contre les Bruins de Boston (l’ennemi juré et donné vainqueur) au 7ème match décisif des demi-finales de la conférence Est, on ne pouvait que vous présenter ce monsieur!

Pour ceux qui veulent suivre le Hockey au Québec sans avoir le câble, une seule solution à notre connaissance, c’est ici: CBC Hockey Night in Canada – Live

Hockey Night in Canada c’est en anglais alors cela permet de pratiquer la langue de Shakespeare et de suivre notamment les matchs du Canadiens de Montréal en direct et en HD sivouplé (Du moins pour les 11 derniers matchs de séries)

C’est surtout l’occasion de faire la rencontre chaque soir de "game" de hockey d’un personnage haut en couleur (c’est vraiment le moins que l’on puisse dire) Don Cherry. Un illustre personnage de la "scène hockey" connu autant pour ses tenues vestimentaires extravagantes que pour ses sorties francophobes voire racistes (Il nous rappellerait presque un certain Philippe Candeloro). C’est un fervent partisan des Bruins de Boston (Cheers Don!) C’est lors des interruptions de jeu qu’il apporte ses commentaires techniques ou railleries. Attention les yeux ça décoiffe:

vestes_don_cherry_hockey

 

Ce petit site tente un inventaire des ses plus belles tenues: DonCherryJacketWatch

On peut dire que le mot sobriété ne fait pas vraiment partie de son vocabulaire!

Vidéo marrante

5 mai

Remplacez le titre de cette vidéo par "Enceinte de 8 mois et demi", ça marche de même! (À part les tétons en sang, enfin j’espère!!!)

C’était le temps de la cabane à sucre!

4 mai

Il y a quelques dimanches de cela, Guigui et ses amis se sont empiffrés comme des sauvages à la cabane à sucre. (oui la grosse femme enceinte de 8 mois a abandonné cette idée car la digestion est plus que difficile pour ce genre d’alimentation!) Pour rappel la cabane à sucre, c’est cet endroit où l’on fait le sirop d’érable, et qui ouvre ses portes au moment de la récolte et fabrication du sirop. Ambiance un peu cantine et où l’on mange bien gras : fèves au lard, grosses omelettes,tourtières, oreilles de crisses et autres mets tout aussi copieux, le tout généreusement imbibé de sirop d’érable.

Mais là attention c’était pas n’importe laquelle hein! C’était la cabane de Martin Picard, le chef du pied de cochon, autant dire la cabane à sucre de luxe !!! La cabane à sucre qui envoie du lourd, qu’il faut réserver 4 mois à l’avance (un soir à minuit, à l’ouverture des inscriptions en ligne), et qui te coûte un bras (90 $ pour une personne tout de même) :) La gang a eu un dimanche soir, pas le timing idéal mais t’as pas trop le choix dans la date…

cabane_sucre_picard1

Apparemment ça en valait la peine ! Que du léger à manger évidemment, cela va sans dire ! Et autant vous le dire tout de suite, il est impossible de tout finir. IMPOSSIBLE ! Cependant on récupère tout en doggy bag, donc pour ceux que ça inquièterait, il n’y a pas de gâchis de bouffe finalement (Ce qui permit à mademoiselle de goûter les pauvres restes que Monsieur a daigné lui ramener !)

Au menu donc de ce pantagruel repas : foie gras à l’érable, fèves au lard de ouf malade, omelette aux tripes de boeuf, saucisses, croûtons de parmesan, quenelles d’esturgeon, canard confit et farci de ses abats, gésiers, jambon à l’os, crêpes, pâtes à l’encre de seiche, boudins noirs roulés dans du cheddar, gâteau à la mousse d’érable, yogourt glacé à l’érable, tarte à la banane, meringue italienne… et pour finir : la tire d’érable, car une cabane à sucre digne de ce nom ne peut finir autrement !

cabane_sucre_picard2Et sinon elle est où la salade verte ?!

Décadent, débile, délicieux. Le seul petit hic : dormir après ça et aller bosser le lundi matin!

La cabane réouvre ses portes au moment des pommes en septembre. On espère choper des places pour tester ça ! Ça doit être pas pire non plus …

Ça promet !

21 avr

courage

Guillaume s’insurge de passer pour un gros boulet, alors je me dois de rétablir la vérité et de dire que dans la vraie vie, il m’aide ! Mais dans la vraie vie il a quand même dit ça ! :)

Et il n’a qu’à faire des dessins, hin hin !!!

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 48 autres abonnés