étape 9 : Gaspé, le parc national Forillon

On arrive au parc de Forillon où l’on reste 3 nuits et c’est trop cool !

C’est l’endroit que l’on préfère de toutes nos vacances. C’est tellement beau. On voit plein d’animaux, dont 2 jeunes ours, alors on est contents, ho ho !  On fait des belles randos, il fait beau, on mange des marshmallows grillés au coin du feu… à part les moustiques et les mouches noires, c’est parfait !

Le parc de Forillon se situe à la fin de la chaîne des Appalaches, donc on a encore la montagne d’un côté, et la mer de l’autre. Côté mer, on retrouve vraiment le même genre de paysages qu’à la Hague ou qu’en Angleterre… D’ailleurs en 1760, lorsque les anglais récupèrent la région, ils développent à fond l’activité de la pêche à la morue en faisant venir beaucoup de pêcheurs de Jersey et Guernesey. Ils ne devaient pas être trop dépaysés (bon à part l’hiver !!! y’avait un peu plus de neige !)


Côté montagne, on monte depuis le cap Bon-Ami jusqu’à la tour d’observation du Mont Saint Alban pour une vue à 360°. Ensuite on va complètement à l’extrémité du parc, au phare du cap de Gaspé.


Il y avait un porc-épic en haut du cap de Gaspé, alors même s’il est bien précisé partout qu’on  peut bien sûr, prendre des photos des animaux, mais qu’il ne faut pas les approcher de près, il faut les laisser tranquilles, les laisser dans leur élément pour ne pas les perturber… et ben y’a rien à faire, la race humaine est bouleversante de connerie (comme dirait Jugnot dans les Bronzés !  référence cinématographique s’il en est !).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s