La guerre de la poutine

L’important c’est de toujours être :

recherche_poutine

Parce qu’on ne rigole pas avec la poutine icitte ! Et pour vous aider dans cette quête infernale, il y a un site tout exprès : http://poutinewar.com/, l’histoire de la poutine, les meilleurs poutines du Québec, la liste des poutineries, des critiques…

Evidemment tout ça est très subjectif, mais le top 10 des meilleures poutines de Montréal sont selon les votes enregistrés (en constante évolution) :

n°1 : Maam Bolduc
n°2 : Chef Guru
n°3 : La banquise
n°4 : Broue Pub Brouhaha
n°5 : L’entre-pôts
n°6 : Chez Claudette
n°7 : Au cinquième péché
n°8 : Poutineville
n°9 : Le pourvoyeur
n° 10 : Fabergé

Heureusement qu’on est encore là pour un moment car on a fait que 2 poutines du top 10 ! Mais franchement il peuvent enlever la banquise et chez Claudette (bonnes mais sans plus), et mettre « frites alors »  qui déchire à la place ! (Peut-être absent parce que c’est une chaîne ?) Ou encore patati patata, elles sont petites mais vraiment bonnes!

Ce site semble assez récent, en tout cas le blog est tout jeune (oui car il y a aussi un blog poutinewar, avec des articles comme « Y’a combien de calories dans une poutine ? »). Vous pouvez voter, vous pouvez (bientôt) écrire, participer au blog… C’est le moment de vivre la poutine à fond !

La poutine est libre, vive la poutine !

Des cocos, des cocos !!!

Entre les chocolats reçus de France (Merci Môman!) et ceux gagnés à la chasse aux oeufs du boulot, on a de quoi tenir un moment ! On a en plus eu une cloche en chocolat (cassée remplie de friture en chocolat), de la confiture d’abricot faite maison, du pâté de canard au foie gras, une soupe de poisson, et des sardines à l’huile, dont la conserve s’est ouverte dans le colis… Mmmmhhh la bonne odeur de sardine avec les chocolats ! Heureusement tout ça était bien emballé, y’a eu très peu de dégâts !

Et on est fan du packaging de la quiberonnaise ! Trop belle notre soupe !

 

 

Tim Hortons

Et oui, fallait bien un jour y rentrer dans un Tim Hortons ! On a tenu 9 mois quand même ! C’est la chaîne de restauration rapide la plus importante au Canada, dépassant largement Mc Do, subway & Co, autant en nombre d’enseignes qu’en chiffre d’affaire. Enfin quand on dit restauration, c’est un grand mot, il y a bien des sandwichs, breakfast… mais c’est surtout le café et les beignes que les canadiens viennent chercher ici.

Et donc on trouve quoi dans un Tim Hortons ? Du gras, du gras et du gras ! Et avouons le, le gras c’est toujours bon, mais c’est quand même vraiment pas raffiné… et ça pèse un peu sur le bide !

Boston au chocolat, boston érable (en gros un beignet avec une sorte de crème pâtissière à l’intérieur), latté et très petit chocolat chaud. Nous sommes des gens raisonnables. (Parce que le problème de ce genre de gras, c’est qu’on peut en bouffer plein, c’est addictif, (ou y’a que moi ?)).

Et si vraiment vous kiffez Tim Hortons et que vous voulez en faire profiter vos proches, offrez donc une carte cadeaux !

Si il y a bien un truc qu’on trouve étrange ici, c’est ce truc avec les cartes cadeaux ! Ils en font partout, pour tout, carte cadeau Mc Do, Starbuck, Tim Hortons… Ça nous semble tellement bizarre  » Tiens joyeux anniversaire, je t’offre une carte cadeau Mc Donald, youhou, c’est la fête ! »

Voilà, c’était notre premier Tim Hortons, moment important dans une année québécoise, on se devait de vous en parler !

NYC – On marche beaucoup, on a faim

Parce que vous l’aurez remarqué, la nourriture prend une place importante dans notre vie, on ne peut pas ne pas faire un petit post sur nos découvertes culinaires new yorkaises ! Et là Ô joie, tout existe dans les grandes villes, ce qui permet de survivre au burger frites en trouvant autre chose à manger ! Oui évidemment on en a bouffé des frites, mais quelle ne fut pas notre joie de découvrir un resto de Ramen, et de surcroît les MEILLEURS que l’on ait jamais mangé ! Détail amusant, dans le restaurant un écran diffuse une sorte de Top Chef japonais mais uniquement pour les Ramens où des chefs rivalisent d’ingéniosité pour réaliser les meilleurs ramens possibles. (On a pas d’images mais on a l’adresse et vraiment si vous aimez les ramen, allez là-bas : Ramen Takumi, 90 University Place (bet. 11th&12th street) New York, NY 10003).

On vous parle même pas du bonheur de manger un chirashi saumon, chose qui n’existe pas, croyez le ou non, à Montréal (tout de même merde ! bon disons qu’en tout cas on en a pas encore trouvé).

Et puis évidemment on a fait les purs trucs américains : cupcakes, diner et delicatessen…

Dans ces 3 restos, c’était non seulement bon mais beau, avec une belle déco, des chromes bien brillants, les ventilos, les néons… à l’américaine ! Pour la petite histoire, le Katz’s delicatessen est une institution à New York, et c’est dans ce resto que se passe la scène de l’orgasme dans « Quand Harry rencontre Sally », d’ailleurs si vous regardez bien il y a un écriteau au dessus d’une table qui dit : « where Harry met Sally… Hope you have what she had ! Enjoy ». Et plus loin un autre écriteau, rien à voir, « Send a salami to your boy in the army » !

Best before… ?

Mais, euh, pourquoi y’a jamais écrit jusqu’à quand on peut consommer le produit ? Y’a la place exprès, alors bon quoi, hein ? On sait pas si c’est seulement notre supermarché ou si c’est partout pareil, faut qu’on se renseigne, mais c’est con non ?!!!

Bon appétit bien sûr !

Bien évidemment ce sont des ressentis personnels, et nous sommes en découverte perpétuelle de bons plans ! Ce n’est que le début…

Déjà, on a découvert Fruixi, pour acheter des fruits et légumes de saisons, donc du Québec, donc pas trop chers. (parce que ceux du supermarché ils sont beaux, bien brillants, mais très chers et sans aucun goût  !) Ma tarte aux prunes d’hier était d’ailleurs délicieuse ! (nous reparlerons peut-être un jour des pâtes à tarte !)