L’accent français

Lu dans « Journal d’un corps » de Daniel Pennac. Le narrateur parle de son amie Suzanne, québécoise :

 » Quand Suzanne imitait l’accent français, mon accent, elle m’offrait la physiologie de notre langue. Son visage rétrécissait, ses sourcils se haussaient, elle redressait la tête, baissait à demi les paupières, avançait une bouche hautaine et boudeuse : Vous autres, maudits Français, toujours à parler avec votre bouche en cul-de-poule, comme si vous chiiez des oeufs en or sur nos pauvres têtes! »

« L’accent, disait Suzanne, c’est la langue telle qu’on la mange! Toi, le français tu le chipotes, moi je m’en goinfre. »

Le livre n’a rien à voir avec le Québec, mais on trouvait drôle de tomber là dessus. Nos amis québécois nous imitant toujours en faisant la bouche en cul-de-poule!
Chouette livre, soit dit en passant. Une version existe illustrée par Manu Larcenet et ça a l’air beau, comme toujours. (On aime d’amour Manu Larcenet :))

journal d un corps

journal d un corps2

larcenet

Parce que la BD c’est chouette

Petite BD québécoise à découvrir : chronique d’une fille indigne de Caroline Allard et Francis Desharnais. Des petites histoires en 1 page sur une petite gamine malicieuse. Dans la veine de Calvin & Hobbes, en moins bien évidemment (car il n’y a rien au dessus de Calvin & Hobbes) mais fort sympathique malgré tout !

chronique d une fille indigne chronique d une fille indigne chronique d une fille indigne chronique d une fille indigne

Dans la série « BD avec des enfants », Le guide du mauvais père, tome 2, vient de sortir et c’est bien drôle aussi. C’est de Guy Delisle, auteur québécois également, et bédéiste de grand talent…

Mange un char de marde toé criss!

On a revu ce film de Xavier Dolan « J’ai tué ma mère » (vraiment très bon film soit dit en passant) et ça nous permet de vous montrer une bonne scène de gueulante à la québécoise ! On vous met la trad parce que c’est pas forcément évident pour tout le monde de tout comprendre. le pitch : la mère vit seule avec son fils et elle l’a envoyé dans un pensionnat car elle savait plus trop comment faire avec lui.

« – Ah ben c’est l’boute d’la marde, effronté personnage. Pour qui tu t’prends toi crisse? Tu vas-tu me donner un cours de maternité 101? J’ai grandi avec une mère maniaco-dépressive qui a passé la moitié de sa vie dans une chambre d’hôpital. J’ai marié un lâche qui m’a dumpé sous prétexte qu’il était pas à la hauteur de son rôle de père. Ça fait à peu près 15 ans que j’me lève à 5h30 tous les matins 5 jours sur 7 pour traverser l’osti d’pont Champlain à marde qui est toujours jammé, pour qu’y mange pis qu’y aille à l’école c’t’enfant-là.

– Écoutez madame

– NON TA YUEULE. Maudite gang de machos! Vous êtes ben, vous êtes ben bons pour tirer sur la gachette pour nous juger, mais vous êtes là pis vous vous pavanez avec vos p’tites cravates à motifs de Bugs Bunny pis vous êtes même pas capables de pas crisser vos bobettes (sous vêtements) rouges dans une brassée (lessive) de blanc. T’aimes tu ça toi des bas (chaussettes) roses toi calisse? Fait que tu viendras pas me dire que mon fils s’est enfui parce que j’suis une mère monoparentale, ok? Vous avez des quotients de 150, pis vous vous flattez à tour de bras avec vos p’tits diplômes à pu finir, pis un enfant de 17 ans échappe à votre système de sécurité pis vous allez me dire que moi, moi j’suis une mauvaise mère, que moi j’ai mal éduqué mon fils? Vous êtes là, vous m’poursuivez avec vos questions pis vos p’tites insinuations?! Vous m’faites sentir responsable pour votre incompétence? ben mange un char de marde toé criss! Pis si la semaine prochaine j’ai pas un chèque de remboursement dans ma boîte à malle, j’vais t’poursuivre pis j’vais t’faire cracher mes cennes noires une par une, c’est tu clair ça? c’est tu clair?! »

L’impro et le Québec, ça rigole pas !

On est enfin aller voir des matchs d’impro ! Oui bon ça va, ok, on a traîné, mais chaque chose en son temps, il faut garder un peu de plaisir. Si on fait tout, tout de suite, on va s’ennuyer !

impro2

Mais qu’est ce donc que cela, vous dites vous ? ( vous = les français de France). En fait la ligue nationale d’improvisation est né au Québec en 1977, composée de gens rigolos, théatreux, comédiens… Le concept : 2 équipes qui s’affrontent (dans un espace genre patinoire), un arbitre, un public. L’arbitre donne un thème  et hop c’est parti pour l’improvisation. Ensuite le public vote pour son équipe (ou joueur) préférée. Puis les meilleurs s’affrontent entre pays pendant des grandes finales de joutes verbales. Apparemment la France fait partie des participants, mais ça doit être carrément moins connu, car ici tout le monde connaît l’impro, alors qu’en France… (enfin nous, on en a jamais trop entendu parler.) En tout cas les québécois sont reconnus pour être des gros balèzes en la matière!

impro

Donc il y a  la ligue nationale, genre officielle voyez!  Mais il existe aussi plein de petites troupes amateurs à Montréal et c’est l’une d’elles que l’on a été voir au pub Le Saint ciboire (tous les lundis pour 3 $ pendant la saison). Le soir où nous y sommes allés, les 2 équipes s’affrontant étaient « Les rendez-vous avec la mort » vs « les héros de la peur » !!! Hooouuuuu…

Bref, c’est vraiment cool, on rigole bien pour pas cher, et ça, ça n’a pas de prix, pour le reste il y a… enfin vous savez, quoi !

artere-conseil-des-arts-de-montreal-affichelalig1213-1

Du coup on a acheté des places pour un match de la ligue nationale, au club soda, histoire de voir si les pros sont meilleurs que les amateurs! Verdict le 12 mai!

Et la lumière fut !

Et, un jour, un site changea nos vies (culturelles) montréalaises!

site_galeries_montreal

Et oui, enfin un site bien fait regroupant toutes les galeries d’art de Montréal, les expos, les infos sur le monde de l’art, tout ça tout ça… (Peut-être qu’il y avait déjà quelque chose du genre que l’on ne connait pas, mais ne nous parlez pas de cette catastrophe de site qu’est « accès culturel », site le plus mal fait de la planète, ô combien haï par moi-même!)

C’est ici : http://galeriesmontreal.ca/

En tout cas nous on est très content !

A la vôtre !

Amateurs de bonnes bières cet article est pour vous!

DSCF0919

C’est la 1ère cuvée d’hiver ce we à Montréal,  alors nuit blanche oblige, allez-y faire un tour, entre 2 expos! Le concept : une entrée payante (avec un verre compris dans le prix (verre ou plastique)), des coupons à acheter, et plein de bonnes bières québécoises à découvrir et déguster en échange de ses coupons…

la_cuveeVous y trouverez la Trou du Diable, la Succursale, l’Alchimiste,le  Bilboquet, Charlevoix, Archibald, le Naufrageur, la Pit Caribou, la Dieu du Ciel, et plein d’autres encore…

Notre coup de coeur va à la brasserie la Trou du diable de Shawinigan et sa « Dubaï Pillé », ou « la Saison du tracteur ». (même si ma préférée c’est la Rosée d’Hibiscus de Dieu du Ciel, bière de fillette délicieuse, mais en ayant dans mon frigo, j’en ai pas pris, c’eut été débile, le but étant de goûter des bières qu’on ne connait pas !!!)

Toutes les infos ici : http://www.lacuvee.ca/

Petit bémol : c’est quand même un peu cher entre l’entrée et l’achat des coupons (et les bières peuvent coûter entre 3 et 7 coupons selon les bières (et c’est pas des verres entiers)), mais l’évènement est vraiment sympa, y’a un groupe de musique, des bonnes choses à manger, une bonne ambiance, les verres sont cools (oui on les garde bien sûr) et y’a une séance de photo marrante gratuite!

Montréal, ville trop hype !

Le harlem shake ou le nouveau truc tendance après les flashmobs : un mec tout seul qui danse au milieu d’autres, puis quand la musique monte, tout le monde se met à danser. C’est marrant, et y’en a eu un dans le métro de Montréal ! Parce que Montréal est à la pointe de la hype ! Faudrait lancer ça au boulot, ça rendrait les lundis beaucoup plus funny !

Et désolé pour la pub avant, c’est indépendant de notre volonté évidemment!