Le Trou du Diable

Il y a 2 trous du diable à Shawinigan : la brasserie artisanale et les chutes!

biere

Le trou du diable, c’est de l’avis des connaisseurs une des meilleures brasseries artisanales au Québec (On vous conseille la Dubaï Pillée pour amateur de bière délicieusement houblonnée, ou la saison du tracteur). C’est aussi une excellente table qui vaut vraiment le détour à base de bons produits du terroir québécois (Leur magret de canard était une tuerie) et tout est vraiment fait maison (purée, fondant au chocolat…), suffisamment rare de nos jours pour le faire remarquer !

Brasserie le Trou du Diable

La brasserie doit son nom au… Trou du Diable ! Bien! Y en a deux trois qui suivent ! C’est quoi le trou du diable ? Un endroit précis de la rivière Saint Maurice qui devient un torrent bouillonnant à la fonte des neiges. C’est le terreau de légendes amérindiennes et également le lieu ou le Père Buteux a été jeté par les Iroquois après qu’ils l’aient torturé (Bon esprit). Il a donné son nom à la Buteuse du trou du diable, une des meilleures bière au monde.

C’est impressionnant à voir si vous passez par Shawinigan pendant la fonte des neige! (Maintenant)

DSCF1382Et en plus y’avait une très belle lumière.

Camping d’hiver, check !

Ce week-end, premier camping d’hiver! Entre mecs parce que les filles c’est des moumounes 🙂 On n’a pas eu si froid que ça surtout avec une bonne flambée de tous les diables et des momies prévues pour moins 20 degrés. Il nous a juste manqué un petit ciel étoilé ou un réveil au soleil hivernal pour que ça soit parfait mais que ça fait du bien de respirer un peu d’air pur ! Le plus difficile ? Monter tout le bois là haut en tirant le traîneau en raquettes, faire le feu sous la neige, monter sa tente sans se geler les doigts, construire son igloo pour abriter du vent son hamac pour les plus extrêmes et la nourriture déshydratée (pas si pire finalement). C’est éprouvant mais c’était ben l’fun!

camping_hiver_sutton

 

Par contre oubliez la veillée jusqu’à 2h du mat’ c’est pas le temps de refaire le monde quand le feu commence à baisser!

Du vélo à gogo !

velo

Et ouais, 2 mois et demi de vélo intense, pour aller au boulot (oui calmez vos ardeurs, je n’ai pas fait le tour de la Gaspésie non plus), presque tous les jours, soit 18,2 km par jour (voir plus si on va boire des bières après le travail), des cuisses en béton (mais toujours de la cellulite, abusé non ?!).

Alors ok y’avait pas de concurrent mais je me battais contre moi-même, et cela, n’est ce pas encore plus dur, quand on est une grosse feignasse ?!

Comme je ne suis pas non plus ouf, j’attends fin septembre avec joie, pour reprendre un abonnement de métro ! parce que pédaler sous la pluie ou la neige, ce sera peut-être pour l’année prochaine, mais pour l’instant, bus et métro, c’est pas mal aussi !!!

La luge, c’est l’fun !

Grâce à cette tempête de neige, on a enfin inauguré les luges que nos amis nous ont offertes à Noël ! Donc direction le Lac aux Castors sur le Mont Royal, où il faisait certes très beau, mais aussi très très froid, avec un petit vent juste pénible comme il faut ! Mais heureusement, il y a toujours un endroit où l’on peut boire un pti’ vin chaud quand on en a besoin !

Igloofest 2012 !

Mais qu’est ce que donc que ça  ?

Et bien, c’est passer une soirée électro dehors en plein hiver à Montréal, en combinaison de ski/tuque (bonnet)/gants…(concours de la plus belle combinaison « one piece » avec argent et we au ski à gagner. Et quand on dit plus belle, on veut dire plus laide vous l’aurez compris !), en buvant de la bière limite congelée ou du vin chaud, en mangeant des chamallows grillés, et en dansant pour se réchauffer, tout ça sur le vieux port, dans un décor d’igloos et de blocs de glace ! Et c’est assez terrible !

Pour braver le froid, on avait mangé une bonne poutine, bien légère, bien diététique avant de venir, histoire de stocker de la graisse. Ça n’a pas vraiment suffit, mais ça nous a sans doute quand même sauvé d’une mort certaine !!! -30° ! Putain que c’est froid ! Le jour le plus froid qu’on ait eu jusqu’à maintenant en fait, fallait que ça tombe ce jour là ! En tout cas on a passé une super soirée…

chamallows, tir à la corde, igloo, bar de glace…

le sponsor, tout en glace !

Ça a lieu tous les ans, ça dure 3 we (enfin jeudi/vendredi/samedi) et il reste encore 2 sessions, et on y retourne sans hésiter !

et pour tout savoir : http://www.igloofest.ca/

Un lac, un canot, la vie !

Il y avait un lac juste à côté de l’auberge de jeunesse dans laquelle on était (qui soit dit en passant était fort sympathique), et celle-ci avait un canot que l’on pouvait emprunter quand on voulait. Et coup de bol, il était libre ce matin là… Alors un lac + un canot = Charlotte et Guillaume contents !

Il n’y avait personne, il faisait beau, chaud juste comme il faut, le calme, la belle nature… et détail de l’automne appréciable : pas de moustiques ni d’horribles mouches noires ! Ça donnait fortement envie de se laisser dériver toute la journée en lisant un bon livre. Mais le canot n’était pas très très stable, dommage !

Pocahontas, dans son élément !